Matelas, sac de couchage : se faire un nid douillet et chaud la nuit

Pour se mettre en contact direct avec la nature, il n’y a pas mieux qu’une sortie en camping, en randonnée. Toutefois, une randonnée sans sac de couchage, ou un camping sans matelas n’est pas envisageable. Pour se faire un nid douillet et rester au chaud durant la nuit, voici quelques conseils.

Quels sont les équipements nécessaires pour dormir dehors?

Bien préparer votre équipement doit être votre préoccupation principale avant d’aller camper ou de partir en randonnée. Le matériel du campeur pour dormir la nuit se compose d’un sac de couchage, d’un matelas de sol (auto-gonflable, à air ou en mousse à cellules fermées), d’un oreiller, d’un masque de voyage et de boules Quies. Si vous partez en camping-car, un matelas gonflable peut être confortable, mais plus lourd. Pour les randonneurs, le choix d’un sac de couchage est crucial. En effet, le sac de couchage en duvet est plus léger, plus chaud et plus confortable. Par contre, il perd facilement ses propriétés quand il est mouillé. Le sac de couchage en synthétique quant à lui est plus lourd que le duvet, moins chaud si la température est plus basse, mais il garde la chaleur même en étant humide ou mouillé.

Vous souhaitez un nid douillet et chaud pour votre nuit dehors ? Voici des conseils complémentaires :

Le matériel du campeur pour dormir n’est pas la seule chose  dont il faut se préoccuper si vous voulez avoir chaud lors de votre randonnée ou bivouac. Le choix du lieu où vous allez installer votre campement joue également un rôle important (surface plane, à l’abri du vent…). Vous devez installer votre tente et votre sac de couchage avant la tombée de la nuit pour profiter d’une bonne nuit de sommeil. Une lampe de poche ou une lanterne doit être le compagnon fidèle d’un campeur. Pour être bien au chaud dans votre nid douillet, évitez de porter des vêtements encombrants, portez plutôt des vêtements légers et secs. Vous pouvez ajouter un matelas en mousse sous votre matelas régulier pour une isolation complémentaire si vous sortez en camping-car. Si vous partez en randonnée, un sac de couchage en forme de momie est plus confortable.

Quels sont les composants d’un sac de couchage ?

Un sac de couchage est composé de beaucoup d’éléments : la capuche (pour la protection de la tête contre le froid), la collerette (blocage d’entrée des courants d’air avec une fermeture hermétique à l’intérieur du sac), le foot box (zone de confort des pieds), le sac de rangement, et les poches (élément accessoire). Comme le sac de couchage est le matériel du campeur pour dormir la nuit, le choix peut être complexe en raison des matières qui les composent. En effet, un sac de couchage est constitué soit de duvet (principalement des plumes d’oie ou de canards), qui rend le sac plus léger, soit d’une fibre plastique synthétique qui a des propriétés égales au duvet en imitant son caractère thermique.

L’indispensable du campeur : les critères pour une tente qui vous ressemble !
Le parfait kit du campeur pour cuisiner en version nomade